marie-christine-ou-l-ecriture-sensitive

marie-christine-ou-l-ecriture-sensitive

AMOUREUX DU PERIGORD

Amoureux du Périgord 428x270.jpgA tout seigneur, tout honneur, dit-on!

Le tout premier livre que je présente ici est un ouvrage collectif, impulsé par une femme à l'écoute toujours. Annie Delpérier, Présidente des Lettres et des Arts en Périgord a demandé à 29 auteurs périgordins d'écrire en quelques pages leur amour de cette région! 29 âmes pour un Périgord humé de 29 façons... Un ouvrage composite à 29 facettes et un plaisir pour moi d'avoir été invitée à y participer... Je vous offre en amuse-bouche quelques lignes de ma part!

Flânerie sur le causse.

...Elle rêve d'un chemin de mots qui tracerait le parcours, des mots dans les ornières, sur les pierres, sous les pas...

Promeneur... promène-toi! Le causse te regarde, il aime voir en toi l'image qu'il en a, l'image d'un artiste! Il a des yeux partout : les ronds et les fébriles du chevreuil subadulte qui déboule... les yeux brillants de la nuit du blaireau débonnaire ; ceux du "cul blanc" qui parfois rongés par la myxomatose ont l'air de douter de ce que l'homme peut faire... L’œil vif du renard qui n'a que faire de toi mais, vigilant qu'il est, s'enfuit dès qu'il te voit... Le causse est un soiffard qui engloutit l'eau du ciel tavernier, quand elle veut bien tomber. Les failles du calcaire relient directement  le ciel au ventre de la terre par des chemins détournés! Le causse n'en a que faire, c'est son côté cigale... Lui seul connaît l'âge du chêne maigre,  vieillard chenu , tordu et vivant sur sa terre. Depuis combien de temps? Seul le causse le sait, ce qui ne l'impressionne pas... On fait feu de tout bois... Promeneur, promène-toi!...

 



10/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres